(function(w,d,s,l,i){w[l]=w[l]||[];w[l].push({'gtm.start': new Date().getTime(),event:'gtm.js'});var f=d.getElementsByTagName(s)[0], j=d.createElement(s),dl=l!='dataLayer'?'&l='+l:'';j.async=true;j.data-privacy-src= 'https://www.googletagmanager.com/gtm.js?id='+i+dl;f.parentNode.insertBefore(j,f); })(window,document,'script','dataLayer','GTM-TVXTFHM');
06 20 55 49 03
01 89 43 00 90

Démarrer votre projet

01 89 43 00 90
06 20 55 49 03

Démarrer votre projet

Le Magazine

AUTEUR

Perrine BALLEUX

CATÉGORIE

Cuisine

PUBLIÉ LE

15 avril 2020

LE MAGAZINE CHERRYWOOD

La Cuisine, espace de convivialité

Pour bon nombre d’entre nous, le retour chez soi après une journée de travail représente un des plaisirs de notre quotidien. Et par les temps qui court le home sweet home est essentiel voir primordial pour partager des bons moments avec nos proches ou s’y retrouver seul pour s’y détendre, décompresser…
La pièce de notre intérieur préférée des français est la cuisine depuis maintenant une dizaine d’année. Selon une étude, la cuisine serait la pièce de la maison qui rassemblerait les principaux facteurs déclencheurs de bien-être.

C’est un espace de vie à part entière, une pièce synonyme de bons moments. Le matin, c’est ici que la journée commence vraiment avec une tasse de café/thé à la main et le soir c’est là qu’on s’y détend en y préparant de bons petits plats. Nous les partageons avec sa famille autour d’une table et on raconte notre journée, on s’y détend avec ses amis autour d’un apéro, on y prépare des pâtisseries avec les enfants à l’aide d’une recette de la grand-mère par exemple… C’est fini l’époque où la cuisine est l’unique endroit où l’on prépare à manger et où on allait déguster les plats dans la salle à manger.

Mais comment faire pour que cette pièce soit un endroit de partage et de convivialité correspondant à notre mode de vie et à nos goûts ?

Quand il est question de cuisine, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne. Il y en a des exigües, des ouvertes sur le salon, des spacieuses. Pourtant toutes peuvent être conviviales. Pour s’y sentir bien, il est primordial qu’elle soit adaptée à vos envies et à votre quotidien et donc attacher une importance particulière à son aménagement pour la rendre fonctionnelle et d’en soigner son esthétique.

La cuisine doit être la plus ergonomique possible de part la présence :

  • d’un plan de travail suffisant pour y cuisiner de bons petits plats, même si on n’est pas un grand cuisinier, il faut un minimum d’espace de tout de même, ne serait-ce pour poser un plat… La longueur du plan de travail doit être adapté selon son/ses utilisateurs.

  • de nombreux rangements fonctionnels (pour les aliments, la vaisselle et l’entretien) et à la bonne hauteur selon votre taille afin que vous n’ayez pas besoin de monter sur un tabouret pour prendre un verre… ou bien que vous soyez obligé de vous plier en quatre pour saisir du bout des doigts la casserole qui se trouve tout au fond de votre meuble d’angle…

  • d’un éclairage suffisamment lumineux que ce soit pour concocter de bons petits plats, y manger,… Ce paramètre doit être étudié en prenant en compte la présence de la lumière naturelle présente dans votre pièce et de la disposition des éléments (éclairage au-dessus d’un îlot, d’une zone de repas, éclairage en-dessous de meubles hauts,…).

  • d’un certain nombres de paramètres respectés : une distance nécessaire pour une circulation confortable, des prises confort suffisantes bien placées, les normes de branchement des appareils électroménagers, les matériaux anti-feu à utiliser au niveau de la zone de cuisson…

  • d’électroménagers de qualité et à bonne hauteur

  • du positionnement des différentes zones de votre cuisine : zone eau, zone cuisson, zone froide

  • d’un sol facile d’entretien (grès cérame, pvc, carrelage…)

La cuisine doit être la plus ergonomique possible de part la présence :

  • au goût de chacun, mais pensez bien qu’une cuisine ne se change pas tous les ans, il ne faut donc que vous soyez sûr de ne pas vous en lasser rapidement. Il vaut mieux opter pour des teintes neutres au niveau des façades et ajouter de la couleur au niveau des accessoires. Ces derniers pourront être changés plus régulièrement et à moindre frais.

  • Penser à la personnaliser par des objets décoratifs, ce qui renforcera ce côté chaleureux que vous souhaitez : suspensions au-dessus d’un coin repas par exemple ou bien par des cadres, une horloge…

  • Avec une crédence qui peut faire la différence et mettre la cuisine en valeur.

  • Miser sur des accessoires à la fois utiles et décoratifs tels que des pots transparents, du joli linge de maison, de la vaisselle colorée…

Et vous, comment vous sentez-vous dans votre cuisine ? Est-elle suffisamment conviviale ou au contraire, vous pensez pouvoir y apporter des éléments supplémentaires listés ci-dessus pour booster l’envie d’y passer plus de temps ?

Source images : le telegramme, lejournaldelamaison.fr, mobalpa, madame Figaro, Côté maison, mode-and-deco.com, expohabitatquebec.com, studiocementtile.com, decoclico.fr, pomax.

CONSEILS ET TENDANCES

Nos conseils pour un aménagement sur mesure

Par |2022-02-17T11:27:47+01:0015 avril, 2020|Cuisine|