(function(w,d,s,l,i){w[l]=w[l]||[];w[l].push({'gtm.start': new Date().getTime(),event:'gtm.js'});var f=d.getElementsByTagName(s)[0], j=d.createElement(s),dl=l!='dataLayer'?'&l='+l:'';j.async=true;j.data-privacy-src= 'https://www.googletagmanager.com/gtm.js?id='+i+dl;f.parentNode.insertBefore(j,f); })(window,document,'script','dataLayer','GTM-TVXTFHM');
06 20 55 49 03
01 89 43 00 90

Démarrer votre projet

01 89 43 00 90
06 20 55 49 03

Démarrer votre projet

Le Magazine

AUTEUR

Perrine BALLEUX

CATÉGORIE

Cuisine - Matériaux

PUBLIÉ LE

1 juin 2020

LE MAGAZINE CHERRYWOOD

Quel matériau choisir pour sa crédence de cuisine ?

Beaucoup se pose déjà cette question, mais qu’est-ce qu’une crédence ? On appelle crédence la partie du mur qui est située entre le plan de travail et les éléments hauts. La hauteur varie entre 45 et 65 cm selon celle de ses utilisateurs, et celle des éléments hauts de rangement. Le matériau positionné à cet endroit peut avoir une hauteur inférieure à la hauteur totale de la crédence. Son choix dépend de chaque utilisateur en fonction d’un nombre de paramètres à ne pas négliger : entretien, fréquence, type de cuisine, plaque gaz ou électrique …

Ce choix de matériau n’est pas à négliger sur plusieurs aspects : il est essentiel pour garantir une résistance à la chaleur et une étanchéité du fait de la proximité avec la plaque de cuisson et de l’évier. De plus il doit pouvoir se lessiver facilement afin d’éliminer les projections de graisse ou autres salissures quotidiennes en cuisine. Et pour couronner le tout, la crédence s’avère être un élément décoratif fort présent dans la cuisine. Son choix demande donc à être mûrement réfléchi.

Dans cet article, nous allons vous donner plusieurs idées de matériaux pour une crédence, en vous listant leurs atouts, leurs inconvénients et leurs prix (sans la pose) afin que vous puissiez sélectionner LA solution qui correspondra le mieux.

L’inox

L’inox est un matériau fortement utilisé dans les cuisines professionnelles pour ces nombreux aspects. Il est fortement connu pour son hygiène infaillible.

Les plus :

  • Matériau qui résiste à la chaleur et à l’humidité, garantit une hygiène parfaite.

  • Peut-être placé en rénovation sur une ancienne crédence.

Les moins :

  • Matériau qui résiste à la chaleur et à l’humidité, garantit une hygiène parfaite.

  • Peut-être placé en rénovation sur une ancienne crédence.

Les finitions :

  • Inox brossé.

  • Inox vibré. Cette finition marquée davantage en rayures, moins simple à nettoyer mais moins cher.

Ce matériau peut être placé sur l’ensemble de la crédence et également uniquement derrière la plaque de cuisson. On parle alors de fond de hotte. Ce placement se fait lorsque la plaque de cuisson est particulièrement proche du mur (moins de 8 cm) et/ou lorsque la chaleur qui se dégage est plus importante (plaque de gaz). Se fond de hotte est vivement conseillé pour éviter que le mur se dégrade à cet endroit peut s’ajouter à une crédence existante ou bien la remplacer.

Le prix :

  • Environ 350 euros le m²

  • Environ 150 euros en 60 x 70 cm

Source : Perene

Source : Perrine BALLEUX

Le verre

Ce matériau est idéal à placer dans une petite cuisine, une cuisine sombre, une cuisine trop blanche.

Les plus :

  • Matériau qui résiste à la chaleur et à l’humidité.

  • Facilité d’entretien

  • Apport de luminosité par son effet réfléchissant

  • Peut-être placée en rénovation sur une ancienne crédence.

Les moins :

  • Peut se casser mais après un choc très violent car ce verre est trempé Securit.

  • Doit être mis en œuvre par un professionnel de la prise de côtes, découpes, livraison et pose.

Les finitions :

  • Transparent ou opaque

  • Brillant ou mat

  • Teinté dans la masse ou laqué à l’arrière

  • Disponible en de multiples coloris

Le prix :

  • Environ 350 euros le m²

  • Environ 150 euros en 60 x 70 cm

Source : Perrine BALLEUX

Le verre synthétique

Ce sont des matières plastiques (Plexiglass, polycarbonate, acrylique) qui permettent d’obtenir une impression personnalisée ou neutre sur des supports de grande largeur, d’une épaisseur d’environ 3 mm. Cela peut être alternative au verre trempé.

Les plus :

  • Matériau qui résiste à la chaleur et à l’humidité.

  • Facilité d’entretien

  • Apport de luminosité par son effet réfléchissant

  • Peut-être placée en rénovation sur une ancienne crédence.

Les moins :

  • Peut se casser mais après un choc très violent car ce verre est trempé Securit.

  • Doit être mis en œuvre par un professionnel de la prise de côtes, découpes, livraison et pose.

Les finitions :

  • Transparent ou opaque

  • Brillant ou mat

  • Teinté dans la masse ou laqué à l’arrière

  • Disponible en de multiples coloris

Le prix :

  • Environ 350 euros le m²

  • Environ 150 euros en 60 x 70 cm

La pierre naturelle

Ce groupe comprend le granit, le marbre, ou encore le quartz. Ces matériaux nobles constituent de très belles crédences. En général, on choisit de partir sur le choix d’une pierre naturelle lorsque le plan de travail l’est également. Cela crée alors une unité entre le plan de travail et la crédence.

Un autre article spécialement sur les matériaux des plans de travail sera rédigé pour vous parler de leurs différents aspects. De manière générale, la pierre naturelle est un matériau très résistant, hygiénique, résistant à la chaleur, mais onéreux.

Les plus :

  • Matériau qui résiste à la chaleur et à l’humidité, garantit une hygiène parfaite.

Les moins :

  • Installation compliquée car les matériaux sont lourds. L’intervention d’un professionnel est indispensable.

  • Le véritable marbre n’est pas à conseiller dans une cuisine car c’est une pierre qui est très poreuse et dont les tâches de vin ou bien de vin par exemple ne partent pas. Les substances pénètres de suite dans la matière et les tâches ne pourront pas être récupérées.

Les finitions :

  • Poli ou mat

  • Effet marbre, uni, morceaux de verre, pailleté…

Le prix :

  • Environ 350 € / m² variable selon groupes de prix, épaisseur, type de pierre

Le carrelage

Source : Perrine BALLEUX

Ce matériau est très souvent choisi dans les cuisines car il réunit un certain nombre de points positifs. Il arrive à personnaliser une cuisine avec originalité et simplicité selon ses souhaits.

Les plus :

  • Propose un choix multiple dans les formats et dans les teintes

  • Prix très abordable

  • Extrêmement résistant

  • Facilité d’entretien

Les moins :

  • Les joints peuvent s’encrasser, se craqueler lorsqu’ils sont fortement exposés à la chaleur et voir même apparaître des traces de moisissures dûes à l’humidité. Il est alors conseiller de choisir un joint epoxy qui est hydrofuge et de conserver un espace de 8 cm entre la zone d’eau et le carrelage ainsi qu’entre la zone de cuisson et le carrelage.

Le prix :

  • A partir de 15 € / m²

Le Zellige

Source : Natoma.fr

Autre variante du carrelage, celui-ci est actuellement très tendance. D’origine marocaine, ce carreau composé d’argile cuite est fabriqué de façon artisanale avec une finition émaillée. Son aspect irrégulier ainsi que ses couleurs nuancées lui donnent un cachet singulier.

Les plus :

  • Joints très fins

  • Facilité d’entretien

  • Fabrication artisanale

Les moins :

  • Plus fragile

  • Plus onéreux que la plupart des carrelages

Le prix :

  • Environ 130 euros/m²

Le Zellige

Matériau composé d’une planche d’aggloméré, de feuilles de kraft et d’une feuille de décor positionné sur le dessus de la planche, le tout enduits de résine mélamine.

Source : Natoma.fr

Les plus :

  • Peu onéreux

  • Facilité d’installation

  • Peut-être placé en rénovation sur une ancienne crédence

  • Finitions très variées

  • Assortit au plan de travail

Les moins :

  • Sensible à la chaleur -> A ne pas placer derrière une plaque gaz

  • Sensible à l’eau. Si de l’eau stagne quelques heures, alors le matériau finit par gondoler. Il existe des stratifiés hydrofuges, mais cela accentue uniquement de quelques heures sa perméabilité. Il ne le sera jamais à 100%. Attention donc à ce qualificatif.

  • Contient des COV et des formaldéhydes contribuant à la pollution de l’air intérieur.

  • Le joint silicone doit être soigné au niveau de l’évier afin d’éviter un gonflement dû à l’humidité.

Le prix :

  • Environ 50 euros / m²

La peinture lessivable

Les plus :

  • Résistante à l’eau, à la chaleur et aux projections grâce au Teflon présent

  • Antitaches si la peinture est de bonne qualité

  • Peut être appliquée sur des plans de travail

  • Peu onéreux

Les moins :

  • Faible durabilité

  • Idéal pour du home staging

Le prix :

  • Environ 30 euros / l

Source : pinblog-bobby.club

L’aluminium composite

Ce panneau « sandwich » de 3mm d’épaisseur est composé de deux tôles d’aluminium contrecollées de part et d’autre d’un noyau de polyéthylène.Il se travaille comme un panneau de bois.

Les plus :

  • Support inoxydable

  • Matériau rigide

  • Personnalisation avec l’impression d’un décor au choix

  • Résistant à l’humidité et à la chaleur

  • Facilité de mise en place

  • Mise en place simple

Les moins :

  • Plus de jonction et donc de joint à effectuer

Les finitions

  • Rendu mat

Le prix :

  • À partir de 100 euros pour un panneau de 3 x 65 m (livré en deux morceaux)

La céramique

Les plus :

  • Forte résistance à la chaleur. (900°C)

  • Solidité du matériau

  • Nombreux choix dans les imprimés (aspects marbres, pierres, cuivre…)

Les moins :

  • Les bords restent très fragiles. Attention aux chocs.

Les finitions

  • Polie (effet mat)

  • Satinée (effet brillant, reflète la lumière)

Le prix :

  • Environ 500 € / m²

Le miroir

La crédence en verre est l’une des solutions pour donner de la profondeur aux petits espaces, et apporter de la luminosité. En revanche, attention, il nécessite d’en prendre le plus grand soin et de faire appel à un spécialiste pour la créer et la poser car le matériau n’est pas le même que celui des miroirs décoratifs.

Les plus :

  • Apporte lumière et profondeur à la pièce

Les moins :

  • Nécessite un grand soin dans l’entretien, se salit très facilement

  • Peut noircir dans le temps lorsqu’il est exposé à la chaleur de façon régulière

  • Fragile aux chocs

Les finitions

  • Argent ou Bronze

Le prix :

  • Environ 300 € / m²

L’enduit béton ciré

Ce matériau, d’origine minéral, est un mortier fin lissé d’environ 4 mm d’épaisseur. Il nécessite une application rigoureuse non aisée à faire faire par un professionnel pour un résultat optimal.

Après application d’une couche d’accroche, le mortier, mélangé à une résine hydrofuge, est appliqué à la taloche en deux passes avec un léger ponçage entre les deux. La surface est traitée avec un bouche-pores puis un vernis ou une cire.

Les plus :

  • Matériau résistant

  • Possible de l’utiliser en rénovation pour recouvrir un carrelage

  • Grand choix dans les teintes

  • Résistant à l’eau et à l’humidité si l’application a bien été effectuée

Les moins :

  • Doit être appliqué par un professionnel

Le prix :

  • Environ 150 euros/m² posé par un professionnel

Le terrazzo

Ce matériau est composé à base de ciment et d’éclats de quartz. Cette variante gagne en popularité depuis ces dernières années. De manière créative, artistique et surtout colorée, son look tacheté plaît et fait son grand retour dans nos intérieurs.

Les plus :

  • Résistant

  • Original

  • Non poreuse

  • Grand choix dans les couleurs

Les moins :

  • Mise en place devant être effectué par un professionnel

  • Assez onéreux

Le prix :

  • Son coût dépendra de sa composition

Que pensez-vous de toutes ces solutions ? Avez-vous déjà opté pour l’une d’entre elles, ou bien peut-être que cet article vous aura donné des idées et des envies pour franchir le pas…

Si vous souhaitez être accompagné dans votre projet, n’hésitez pas à faire appel à notre équipe qui vous aidera tout au long de votre projet.

CONSEILS ET TENDANCES

Nos conseils pour un aménagement sur mesure

Par |2022-02-17T11:28:51+01:0001 juin, 2020|Cuisine, Matériaux|